MINUTE PAPILLON …
Juillet 2014 | Art urbain

FOLLES MAIS PAS DANGEREUSES

ART ÉPHÉMÈRE

Durant tout le mois de juin 2014, les rues d’Echallens ont été habillées dans le plus pur respect du Yarn Bombing. Un projet nommé « Folles mais pas dangereuses » lancé par un collectif de neuf amies. Ce mouvement d’art urbain éphémère, dont la traduction française pourrait être « tricot-graffiti » est né en 2005 à Houston au Texas. Son but est de décorer l’extérieur, légalement ou pas.

Le collectif a aussi organisé des séances de tricot collectif durant la période du marché flocklorique d’Echallens qui se déroule durant le mois de juillet : à chaque heure paire, une quinzaine de passant(e)s étaient invité(e)s à prolonger un tricot géant agrémenté de vingt-six paires d’aiguilles.

Après Houston, le phénomène a explosé à Londres avec Knit The City et est devenu une tendance mondiale après être passé par New York et Angers. Désormais, on ne tricote plus par besoin de s’habiller chaudement comme dans le passé mais par plaisir et créativité… une belle manière d’éveiller les esprits de ceux et celles qui ont des préjugés sur ce truc de grand-mère devenu tendance d’art éphémère !

© Roxanne Borloz, 2014